Comic sans ms

Comic Sans (Espoir) – 3 raisons pour lesquelles vous devez dire adieu au Comic Sans MS

Alors que le monde de la communication a définitivement condamné la pratique du Comic Sans MS, il n’est pas rare pour nous professionnels de croiser des clients peu avertis emballés par l’idée de créer des supports print agrémentés de cette sauce caillou. Qui sommes-nous pour les juger? Personne. Mais notre devoir de conseil (et notre conscience) nous pousse à les orienter vers une typographie un peu plus crédible.

Pour la petite histoire, un client m’a sollicitée il y a peu dans le cadre d‘une création d‘identité visuelle pour son commerce. Je l’interroge, comme il est d’usage, sur ses goûts et ses envies. J’essaie de mieux comprendre sa personnalité et de cerner l’ambiance qu’il souhaite créer dans son établissement. « Je veux ça ! » me dit-il un sourire jusqu’aux oreilles en me montrant du doigt « Comic Sans MS » sur l’écran.

Si vous naviguez sur internet, vous trouverez moult sites de résistance contre le Comic Sans MS ! Le Times faisait d’ailleurs apparaître cette typographie en 2010 dans son classement des 50 pires créations. Je suis de même convaincue que cette police ternirait durablement l’image de mon client.

Pour bien comprendre notre réticence, revenons aux origines de la police la plus détestée du monde ! On doit la naissance du Comic Sans MS à un certain monsieur Vincent Connare. Simple coïncidence me direz-vous? Je ne crois pas aux coïncidences, mais je crois au destin ! Pour tout vous dire, il avait conçu cette police pour un logiciel dont l’interface ressemblait à une bande dessinée. Horrifiée de voir qu’un chien jaune parlait en Times New Roman, il a longuement réfléchi à la création d’une typographie plus adaptée à l’univers jeunesse. « JEUNESSSSSE! » hurle-je dans mon mégaphone du bon goût.

Trêve de plaisanteries ! Cessons de blâmer injustement l’homme qui a créé cette police et soyons réalistes. Utiliser du Comic sans MS pour vendre un produit à destination d’un enfant de 7 ans peut se révéler être payant, mais choisir cette police pour vendre un produit onéreux supposé qualitatif à une population de CSP+ vous décrédibilisera en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.

Mais comment révéler à mon client ces informations capitales ? J’ai alors pris mon courage à deux mains : « SORTEZ DE MON AGENCE ! ». Ou plutôt j’ai ravalé ma colère, caché mon tourment, masqué ma détresse … et j’ai souri. « Je vous conseille une autre police. Celle-ci par exemple, élégante mais tout de même originale ». Affaire conclue! Mon client repart avec l’innocence qui l’habite. Je suis satisfaite de l’avoir préservé de la vindicte populaire sans avoir eu à mettre à mort sa candeur.

Pour résumer, voici pourquoi vous ne devriez pas choisir le Comic Sans MS dans vos supports de communication print et digitaux:

  1. Cette typographie est la plus détestée au monde

  2. Elle décrédibilisera votre produit (à moins que votre cible soit âgée de moins de 12 ans)

  3. Elle nous énerve et c’est vraiment pas sympa !

Comme un dessin vaut mieux que mille discours, nous vous laissons admirer le travail du designer Oleg Tarasov qui a parodié les logos des grandes marques avec du Comic Sans MS…

Alors, convaincus?

Vous souhaitez un devis pour votre projet ?

Notre équipe créative est à votre écoute pour répondre à votre demande


Demander un rendez-vous