Créative, professionnelle et passionnée

 

Voilà 10 ans que j’exerce ce métier! J’ai commencé à apprendre via ma passion, mes crayons, un vieux pc, le Site du Zéro. Je suis partie à des heures de ma famille pour me former, je me suis battue pour obtenir un Bac +2 reconnu par l’Education Nationale, le tout en plein divorce et une crevette de plus juste née.

De retour dans mon pays natal, la Vendée, j’ai repris une formation poussée en développement web avec l’ENI Informatique. Puis, après huit mois de travail acharné à plus de soixante heures par semaine lors d’une collaboration malheureuse avec un professionnel sans scrupule où  j’ai appris n’être que fictive, j’ai fondé Agence Backwash.
Au départ, il s’agissait surtout de répondre à la demande de quelques clients qui avaient pu lire en moi ma créativité, ma force de proposition et surtout mon professionnalisme.

Je réalise en voyant le chemin parcouru à quel point ce fut long et difficile, mais je ne regrette pas de m’être lancée et d’avoir créé ce que j’appelle maintenant « mon bébé ». Je chéris mon entreprise comme une enfant car c’est le fruit de beaucoup de travail, de concessions, mais aussi et surtout, d’inventivité, de créativité, d’envie de toujours exceller dans mon domaine.

J’exerce ma passion, je réalise mes projets avec beaucoup de sérieux et je consacre énormément de temps à chaque client afin de cerner au mieux ses attentes.

Je suis fière de l’évolution de l’agence

 

 

Aujourd’hui, Agence Backwash prend un nouvel élan avec l’arrivée de Maëlys Juillet et Anne-Lise Bégué, toutes deux compétentes en leur domaine.
Ce tout nouveau site internet s’accompagne d’un nouveau Backwash, d’un nouveau retentissement pour notre activité… et pour nos clients ! Et j’en suis fière ! Fière de ce parcours du combattant !  Fière de mes projets accomplis et à venir ! Enfin fière de l’évolution de l’agence et de notre « TriForce », cette collaboration à la fois fortuite et réfléchie ! Et vous savez-quoi ? Ce n’est que le début ! 

 

La bonbonnière de l’agence est remplie, plongerez-vous la main dedans ?